Alpinisme dans les écrins le week-end du 20 juin 2020

Pour notre 3ème sortie – formation alpinisme en neige – le rendez-vous est fixé le samedi 20 juin à 8h au cœur du massif des Ecrins.

Certaines se rassemblent dès le vendredi matin pour faire un grande voie non loin de là sur les belles parois d’Ailefroide. Nous étions heureuses de nous retrouver. 

Dans l’attente de notre rendez-vous matinal le samedi matin, on bivouaque entourées des montagne au Pré de Madame Carle.

Le samedi matin, chacune se presse pour rassembler ses affaires.

Nous retrouvons Raphaële Charvet, notre guide, au Pré de Madame Carle.

Sur le parking chacune sort son matériel. C’est le moment du tri et de la répartition dans les sacs.

Puis enfin le départ vers le refuge du Glacier Blanc. Les sacs sont un peu lourds car nous avons tout le matériel de bivouac. Cependant nous sommes heureuses d’être ensemble, ça plaisante et ça sourit en tout sens, le poids du sac est vite oublié. Le paysage est magnifique. On aperçoit au loin le glacier bleuté.

A l’arrivée, le gardien du refuge nous conseille un emplacement de bivouac.On est toutes excitées. Après un rapide déjeuner c’est l’heure de l’école de neige.Sur une belle pente de neige, Raphaële nous montre toutes les techniques pour évoluer en sécurité en haute montagne dans un terrain enneigé : se déplacer avec et sans crampons, utilisation du piolet, enrayer une chute avec et sans piolet, créer un ancrage dans la neige à l’aide d’un corps mort, types d’encordement, apprentissage des nœuds, progression et assurage en mouvement, longueur de corde appropriée selon le type de terrain, position des alpinistes dans la cordée, rôle du premier de cordée, passage à tour de rôle en tête de cordée.

On joue dans la neige ! Malgré le sérieux du sujet c’est une bonne partie de rigolade !

En fin d’après midi le vent se lève pour nous rappeler que c’est l’heure de l’apéro. On se dirige vers le refuge du Glacier Blanc pour prendre un verre et planifier la course du lendemain.

On dîne face au Pelvoux. La cadre est somptueux.

Il est déjà 21h30 ! vite il faut aller se coucher. Demain lever à 4h pour notre jolie course d’application en neige.

Le réveil sonne, c’est pas facile. La nuit a été courte mais chacune a le sourire et ravie de s’élancer vers les sommets. On part à la frontale vers le glacier.

Arrivées à proximité du glacier c’est le moment de s’encorder et de mettre en application les apprentissages de la veille. Nous ne sommes pas tout à fait réveillées mais après s’être encordées on se remet en mouvement vers notre objectif : le Pic du Glacier d’Arsine par l’arête ouest (3364m).

La progression est régulière. Après une dernière pente raide et un morceau d’arête en mixte on arrive au sommet. Face à nous la face nord du Pelvoux, la barre et le dôme des Écrins. C’est absolument magnifique.

Encore quelques plaisanteries assises face à la beauté des montagnes environnantes et on redescend. Un peu plus bas on s’arrête pour quelques exercices : mouflage et simulation de sauvetage en crevasse. C’est aussi l’occasion de se rouler dans la neige et de faire de jolies photos.

Puis on redescend vers le refuge du Glacier Blanc.

Arrivées au bivouac il faut faire les sacs. On lézarde au soleil puis c’est déjà l’heure de redescendre vers la réalité.

La descente est interminable. On serait bien restées là haut.

Vivement notre prochaine sortie.